Pouvoir se perdre pour mieux se retrouver
propos sur l'improvisation
Actu

Création: Didier Lockwood avec les Violons Barbares et Guo Gan

France - Mongolie - Bulgarie - Chine: 5 artistes sur scène, en tournée sur la saison 2015-16 En 40 ans de carrière, Didier Lockwood n'a cessé d'explorer les richesses de son instrument, le violon, à  travers le Jazz, le Jazz-rock, la musique classique ou même la chanson. Fruit de la rencontre avec les Violons Barbares et Guo Gan, cette création originale est l'occasion de parcourir de nouveaux horizons Quatre cordes frottées (violon-gadulka-morin khoor-erhu) portées par des percussions effrénées nous transporteront de la Chine aux Balkans, de la Mongolie au Moyen-Orient. Une vision contemporaine, virtuose et décalée de la Route de la Soie, une histoire de Violons Croisés. DISTRIBUTION Didier Lockwood, violon Dandarvaanchig Enkhjargal (dit Epi), morin khoor et chant Dimitar Gougov, gadulka et chant Fabien Guyot , percussions de tous horizons et chant Guo Gan, ehru  

Lire la suite...

Didier Lockwood et Dimitri Naïditch animent une croisière du Ponant

Pour le voyage inaugural de son nouveau Yacht "Le Lyrial" du 9 au 16 mai 2015, la Compagnie du Ponant a choisi Didier Lockwood et son complice et ami le pianiste Dimitri Naïditch pour animer une croisière thématique dans l'Adriatique au départ de Venise.   Pour cette première croisière, le navire appareillera au départ de la Cité des Doges et sillonnera la Méditerranée en faisant escale en Italie, Croatie, Monténégro, Grèce et Turquie, selon la formule désormais bien rodée de la Compagnie du Ponant. Les passagers pourront découvrir des sites remarquables entourant l'Adriatique : vestiges millénaires, richesses artistiques et vieilles cités préservées, comme Dubrovnik, Kotor ou encore Rovinj où la bateau fera escale. Tous les détails sur cette croisière sont disponibles sur le site de la Compagnie du Ponant.    

Lire la suite...

Improvisible - Le Spectacle solo

Spectacle musical et théâtral conçu par Didier Lockwood et Alain Sachs avec Didier Lockwood, Mise en scène : Alain Sachs   Didier Lockwood vous invite avec une immense joie à venir vous plonger aux tréfonds des secrets de l’improvisation et de ses mécanismes. Chaque soirée vous la créerez avec lui ! Un spectacle d’une facture totalement originale, entre happening et savante construction,une soirée hors toutes les normes, pour inviter le public à entrer dans les secrets de fabrication de la création. Entre humour, transmission d'une pensée, témoignage sur la vie d'un baroudeur, interactivité avec les spectateurs et fulgurances musicales, une façon de célébrer la vie dans toutes ses manifestations ! Et si ce soir vous appreniez à chanter en rythme, et si le piano sur scène était fait pour qui veut bien venir jouer avec Didier Lockwood, et si...? "C'est l'antithèse d'un spectacle normal où tout a été travaillé. Ce spectacle est fait pour me mettre dans l'abîme, me perdre pour mieux me retrouver." Didier Lockwood "Nous allons ...

Lire la suite...

Roman: Questions d'âme

Le premier roman de Didier Lockwood, à paraître très prochainement. Eric, 50 ans, se retrouve en transit post-mortem à la suite d'un accident... Il est alors soumis à la « Question ». Ancien trader devenu photographe d’art, il oscille entre matérialisme et idéalisme, sensé et sensible, âme et esprit… De nombreux thèmes de société mais aussi des réflexions méta-philosophiques sont abordés et développés dans cette communication hors espace-temps d’une conscience qui s’éveille. Après  "La vie improvisée, profession jazzman", une auto-biographie éditée par Hachette littérature, Didier Lockwood se livre ici à l'écriture d'un roman "improvisé". " Question d'âme" est une réflexion sur tous les sujets qui le passionnent, de la création à la physique quantique jusqu'au destin de l'humanité. Sa pratique de l'improvisation et sa riche expérience artistique lui servent ici de total support d'écriture, donnant à son questionnement teinté d'amour et d'humour une rafraîchissante authenticité. " Question d'âme" est un hymne au vivant.   Extrait du premier chapitre:  

Lire la suite...

Didier Lockwood compose la musique du film «Abus de Faiblesse»

Didier Lockwood signe la musique du dernier film de Catherine Breillat, récit romancé de mésaventures vécues par la cinéaste après son attaque cérébrale, sous l'emprise de "l'escroc des stars", Christophe Rocancourt.   Date de sortie : 12 février 2014 Réalisé par : Catherine Breillat Avec : Isabelle Huppert, Kool SHEN, Daphné BAIWIR Distributeur : Rezo Films   Victime d’une hémorragie cérébrale, Maud, cinéaste, se réveille un matin dans un corps à moitié mort qui la laisse hémiplégique, face à une solitude inéluctable. Alitée mais déterminée à poursuivre son projet de film, elle découvre Vilko, arnaqueur de célébrités, en regardant un talk-show télévisé. Son arrogance crève l’écran avec superbe : Maud le veut pour son prochain film. Ils se rencontrent. Il ne la quitte plus. Elle aussi, il l’escroque et lui emprunte des sommes astronomiques. Il lui prend tout mais lui donne une gaieté et une sorte de chaleur familiale. Ce film raconte l’abus de faiblesse dont Maud est victime.   "La musique d'abus de faiblesse a été composée d'une manière instantanée ...

Lire la suite...

Table Ronde: Le Cerveau et la Main

Le 20 janvier dernier, Didier Lockwood a participé à une table ronde organisée par l'ENSTA ParisTech (École Nationale Supérieure de Techniques Avancées), en compagnie de  Laurent Cohen, neurologue et chercheur en neurosciences cognitives, Jean-Louis Etienne, médecin et explorateur, et Vincent Judit, Artisan serrurier-métallier.   « La main est la fenêtre ouverte sur l’esprit », écrivait Kant. La neurobiologie semble confirmer l’intuition du philosophe – témoin la place démesurée qu’occupe l’aire de la main à la surface du cortex humain. On oppose pourtant couramment le travail dit « manuel » au travail dit « intellectuel », sous-entendant qu’au premier serait réservé l’usage des mains et au second, celui de la pensée, les deux s’excluant mutuellement. Avec l’irruption récente de la mécanisation et de l’informatisation, qui réduisent à l’obsolescence les métiers manuels, il devient urgent de s’interroger sur cette dichotomie. S’il est vrai qu’un intellectuel « pense », peut-on travailler de ses mains sans penser ? Que vaut, à l’inverse, une pensée coupée de la main, outil privilégié du contact avec le réel ? En mettant sa ...

Lire la suite...

A la une

  • Création: Didier Lockwood avec les Violons Barbares et Guo Gan

    En 40 ans de carrière, Didier Lockwood n'a cessé d'explorer les richesses de son instrument, le violon, à travers le Jazz, le Jazz-rock, la musique classique ou même la chanson. Fruit de la rencontre avec les Violons Barbares et Guo Gan, cette création originale est l'occasion de parcourir de nouveaux horizons... Suite>>

Discographie